En route pour Tokyo : 4 portraits - 4 sélectionnés

Portrait d'Anne-Frédérique Royon

 ILS DÉFENDRONT LES COULEURS FRANÇAISES AUX PROCHAINS JEUX PARALYMPIQUES DE TOKYO DU 24 AOÛT AU 5 SEPTEMBRE PROCHAIN.

4 SÉLECTIONNÉS - 4 PORTRAITS

Les Jeux Paralympiques de Tokyo seront une grande première pour Anne-Frédérique Royon. Après les Championnats d’Europe (Herning en 2013) et les Jeux Equestres Mondiaux (Caen en 2014), seule l’échéance olympique manque à son tableau. C’est désormais chose faite, puisque la Ligérienne, s’envolera, le 16 août prochain, aux côtés des autres membres de l’équipe de France. « C’est ma première sélection pour des Jeux Paralympiques. Au départ, Tokyo n’était pas un objectif que je visais particulièrement, exprime Anne-Frédérique Royon. Il y a deux ans, Quaterboy et moi avions encore beaucoup de choses à améliorer avant d’espérer pouvoir prendre part à une telle échéance, mais en ce qui nous concerne, la pause imposée par la crise sanitaire a été très bénéfique. Elle nous a permis de prendre vraiment le temps de travailler sur nos défauts et moi de me concentrer sur ma préparation mentale. À la reprise des compétitions, mon cheval était prêt, moi aussi, et nous le sommes encore plus aujourd’hui. »

 @Alexia Pittier

Après une année ponctuée de performances et notamment la très belle note de 73,689%, récompensée par une 3e place lors du CPEDI*** de Waregem en avril dernier, le couple s’affichait en candidat sérieux pour une sélection « Même si je pensais avoir mes chances, tout n’était pas gagné, confie la cavalière. En effet, nous n’avons pas pu prendre part au dernier CPEDI*** de Grote-Brogel en raison d’une petite blessure de Quaterboy. Cela aurait pu être synonyme de doutes de la part du sélectionneur, mais il a quand même décidé de m’accorder sa confiance et je suis particulièrement touchée par cela. Je ne suis pas stressée, je préfère rester prudente et avancer au jour le jour. Je me force à rester patiente, car tant que nous ne sommes pas dans l’avion tout peut encore arriver, surtout avec les chevaux. Pour le moment nous nous concentrons sur les derniers préparatifs. Nous savons d’avance que le climat que nous aurons là-bas sera totalement différent de celui dont nous avons l’habitude. J’ai commencé à préparer Quaterboy à cela il y a 3 ans maintenant. Lors des périodes de très fortes chaleurs, nous lui mettions systématiquement des brumisateurs dans son boxe pour reproduire un peu les conditions dans lesquelles il sera. Chez nous, nous avons également installé un jacuzzi dans une pièce fermée qui me permet d’obtenir à peu près le même type d’environnement qu’à Tokyo. Ce sont des méthodes assez artisanales, mais qui, je pense, fonctionnent tout de même relativement bien plaisante Anne-Frédérique. J’essaye aussi de varier au maximum les horaires de mes journées en me levant parfois très tôt dans la nuit afin de m’habituer aux 7h de décalage que nous aurons. Pour ce qui concerne notre programme de travail, je n’en ai pas de défini à l’avance. Nous sommes complètement à l’écoute de Quaterboy et faisons énormément en fonction de lui et de ses besoins du jour. J’ai une confiance absolue en mon cheval alors ce n’est pas quelque chose qui me stresse particulièrement. La seule chose que je peux dire c’est que nous allons sûrement insister un peu plus sur notre reprise libre en musique, car nous n’avons pas pu beaucoup la dérouler cet hiver. »

Le couple qui se connaît par cœur évolue ensemble depuis toujours comme l’explique Anne-Frédérique : « L’histoire avec Quaterboy est assez particulière. Je les ai achetés lui et son frère alors qu’ils n’étaient même pas encore nés, c’était un peu un coup de poker. Au départ, le but était de les valoriser et de les revendre à 4 ans, mais vous connaissez la suite, j’ai été incapable de m’en séparer rigole-t-elle. Tout le monde me disait qu’il ne serait jamais adapté pour le para-dressage car il est assez imposant physiquement et a surtout beaucoup de force. Cependant, je suis quand même montée dessus lorsqu’il avait 4 ans et j’ai eu tout de suite le coup de cœur. Il était très froid dans sa tête et avait notamment une très belle qualité de pas, ce qui est quand même primordial dans ma catégorie (Grade I), où les reprises sont uniquement à cette allure. Par la suite, nous avons vraiment pris le temps de faire les choses à son rythme pour l’emmener au niveau qu’il a aujourd’hui tout en conservant au maximum son mental. Le but étant de l’avoir dans le même état de forme pour Paris 2024. »

Comme chacun de ses coéquipier, l’objectif est clair, performer et surtout se faire plaisir sur ces Olympiades qui se sont fait désirer. « Nous rêvons forcément tous d’une médaille, mais je ne veux pas me mettre de pression. Je souhaite avant tout faire des reprises propres et garder la même ligne de conduite et la même régularité que nous avons eue cette année. C’est aussi un vrai plaisir de faire partie de cette équipe. Nous nous entendons tous très bien, il y a une bonne ambiance et nous réalisons un vrai travail d’équipe depuis quelques mois. Même si ça reste un sport individuel, la communication et la bonne entente se ressentent sur les performances de chacun d’entre nous et c’est tout aussi important. Nous avons également tous travaillé chacun de notre côté, et je pense que c’est ce qui paye aussi aujourd’hui, la motivation et le travail ! »

Des Jeux Paralympiques réussis pour les tricolores !

Grand rendez-vous sportif tous les quatre ans, les Jeux Paralympiques se sont déroulés du 24 août au 5 septembre dernier à Tokyo.…
lire la suite

Derniers préparatifs avant le grand départ !

Discussion avec Fanny Delaval…
lire la suite

En route pour Tokyo : 4 sélectionnés - 4 portraits

Portrait de Vladimir Vinchon…
lire la suite

En route pour Tokyo : 4 sélectionnés - 4 portraits

Portrait de Céline Gerny…
lire la suite

En route pour Tokyo : 4 sélectionnés - 4 portraits

Portrait de Chiara Zenati…
lire la suite

En route pour Tokyo !

La sélection pour les Jeux Paralympiques de Tokyo est tombée !…
lire la suite

Dernière échéance réussie pour les tricolores à Grote-Brogel !

Du 26 au 28 juin, l’équipe de France de para-dressage était à Grote-Brogel en Belgique pour le dernier CPEDI*** avant la grande échéance Paralympique qui aura lieu du 24 août au 5 septembre prochain. En grande forme, le trio français, Vladimir Vinchon…
lire la suite

Rendez-vous en Belgique pour les tricolores !

Du 26 au 28 juin prochain, les tricolores seront à Grote-Brogel, en Belgique, pour le dernier CPEDI*** avant l’annonce des sélections le 6 juillet prochain pour les Jeux Paralympiques de Tokyo (24 août – 5 septembre).…
lire la suite

Dernière Master Class pour les tricolores !

Du 27 au 30 mai dernier, l’équipe de France de para-dressage était au Pôle International du Cheval Longines – Deauville pour effectuer la dernière Master Class avant l’annonce des sélections pour les Jeux Paralympiques.…
lire la suite

Master Class décisive pour les tricolores !

Du 27 au 30 mai prochain, l’équipe de France de para-dressage sera au Pôle International du Cheval Longines – Deauville pour 3 jours de Master Class.…
lire la suite

Annulation du CPEDI*** de Deauville

Annulation de l'édition 2021 du CPEDI*** de Deauville…
lire la suite

Un début de saison réussi à Waregem !

Du 23 au 25 avril dernier, 8 couples ont fait le déplacement en Belgique pour le CPEDI*** de Waregem.…
lire la suite

Début de la saison internationale pour les para-dresseurs français !

Début de la saison internationale pour les para-dresseurs français !…
lire la suite

Les para-dresseurs français prêts à débuter la saison internationale !

Les para-dresseurs français, prêts à débuter la saison internationale !…
lire la suite

Dernière Master class avant la reprise des compétitions !

3 jours de Master class pour les para-dresseurs !…
lire la suite

Le CPEDI*** de Deauville de retour !

Rendez-vous du 27 au 30 mai 2021 !…
lire la suite

Première Master Class de l'année - De bonne augure pour la suite !

Du 5 au 7 janvier dernier, 4 cavaliers étaient de retour à Lamotte-Beuvron pour la première Master Class de 2021.…
lire la suite

Dernière Master Class de 2020 pour les para-dresseurs !

Une dernière Master Class réussie pour les para-dresseurs !…
lire la suite

Retour à Lamotte-Beuvron pour les para-dresseurs

Dernière Master-Class de 2020 !…
lire la suite

page 1 sur 9dernière >>