Anne Frédérique Royon : "Je reviens de cette Master Class complètement remotivée."

Du 4 au 8 janvier dernier, les para-dresseurs français effectuaient leur rentrée à Lamotte-Beuvron avec la première Master Class 2022. L’occasion pour le staff fédéral de faire le point en ce début d’année et de fixer les objectifs pour les mois à venir.

Les deux cavalières de Tokyo, Anne Frédérique Royon avec Quaterboy LH et Céline Gerny accompagnée de Rhapsodie *IFCE et Belle de Jour *IFCE mais aussi Adib el Sarakby, et son jeune Superman Majishan étaient du voyage en Sologne. Un stage qui confirme la bonne forme de certains avec des notes au-dessus de 70%, mais qui rassure également comme l’explique Anne Frédérique. « Pour être tout à fait honnête, je n’ai pas très bien vécu le retour des Jeux de Tokyo, explique la cavalière. J’ai réalisé une contre-performance et s’en sont suivi 2 – 3 mois de remise en question totale. Je ne me pensais pas ou plus capable d’affronter ce genre de compétition. J’ai d’ailleurs failli tout arrêter. Je ne montais presque plus, c’est mon compagnon Bertrand Courtin qui a alors pris le relais pour travailler mon cheval et je le remercie vraiment. J’avais perdu l’envie de faire du haut niveau. C’est une des raisons pour laquelle je n’ai pas pris part aux Championnats de France en novembre, à laquelle se sont rajoutés des petits soucis de santé pour Quaterboy. Suite à cela, je me suis rendue à la Master Class de décembre, il me semblait tout de même important de rester dans le système mis en place par la Fédération. J’ai alors revu Fanny Delaval (Directrice Technique Nationale en charge du para-dressage à la Fédération Française d’Equitation) et Carlos Lopez avec qui j’ai beaucoup échangé. Ils ont été d’un soutien énorme et m’ont rappelé qu’effectivement si j’avais été sélectionnée c’est que j’avais ma place à ces Jeux et des erreurs de parcours peuvent arriver à tous les sportifs. La semaine passée, je me suis à nouveau rendue à Lamotte-Beuvron et malgré, il faut le dire, le peu d’entraînement que j’ai fourni depuis quelques mois, nous obtenons des notes à plus de 70%. Cela montre que nous sommes toujours dans la course et que nous avons une belle marge de progression. D’un point de vue technique, je dois surtout réussir à fermer le cadre du cheval, tout en gardant la perméabilité et la connexion avec lui. Durant ce séjour, Carlos (Lopez) a également proposé à mon compagnon de venir 15 jours chez lui au Portugal pour qu’il s’entraîne avec Quaterboy. C’est une vraie chance pour nous et c’est surtout extrêmement motivant de se sentir à ce point entourée et soutenue. Je reviens de cette Master Class complètement reboostée, j’ai retrouvé cette étincelle que j’avais perdue après Tokyo. Mon objectif est désormais de garder le même état d’esprit et de viser les prochains gros rendez-vous comme les Championnats de Monde cet été à Herning si nous sommes prêts et évidemment les Jeux de Paris 2024, mais cela ne se fera pas au détriment de mon cheval ni de mon moral. »

Si les Master Class permettent aux couples expérimentés de progresser, elle offre aussi l’occasion aux nouveaux venus de montrer tout leur potentiel. C’est le cas par exemple de Peggy Touzard avec Bretzel des Feeries, vice-championne de France en amateur élite Grade V en novembre dernier à St Lô, Laurine Jalibert et Bel Espoir de Hans, Champions de France en Amateur Grade III, ou encore la franco-américaine Marie Vonderheyden avec Bombastic d’Arion sacrés eux en Amateur Elite Grade I.

Fanny Delaval, présente à chaque Master Class se réjouit quant à elle de ce vivier de nouveaux/jeunes cavaliers talentueux. « C’était dans l’ensemble une très bonne Master Class, certains couples confirment leur rang, d’autres progressent, tout cela promet de belles choses, commente la DTN. Pour la première fois, nous avons travaillé avec Freddy Leyman qui est un juge Belge de para-dressage de niveau 3*, ce qui apporte une vraie valeur ajoutée à ces rendez-vous mensuelsNous avons aujourd’hui des couples prêts à défendre le drapeau tricolore au plus haut niveau et d’autres en formation, qui pourront, si tout se passe bien venir les épauler sur les gros championnats ou peut-être même prendre la relève dans les années à venir. Certes leurs résultats sont en dessous de ceux du groupe de tête, mais la plupart ont de jeunes chevaux sur lesquels tout reste à construire. C’est encourageant et surtout extrêmement motivant ! »

Les couples ont d’ores et déjà rendez-vous du 1er au 4 février pour une nouvelle Master Class avant de reprendre la route des compétitions au mois de mars avec un National à Mâcon puis le CPEDI*** de Deauville début avril.

Dernière Master class avant la reprise des compétitions !

3 jours de Master class pour les para-dresseurs !…
lire la suite

Le CPEDI*** de Deauville de retour !

Rendez-vous du 27 au 30 mai 2021 !…
lire la suite

Première Master Class de l'année - De bonne augure pour la suite !

Du 5 au 7 janvier dernier, 4 cavaliers étaient de retour à Lamotte-Beuvron pour la première Master Class de 2021.…
lire la suite

Dernière Master Class de 2020 pour les para-dresseurs !

Une dernière Master Class réussie pour les para-dresseurs !…
lire la suite

Retour à Lamotte-Beuvron pour les para-dresseurs

Dernière Master-Class de 2020 !…
lire la suite

Retour sur la Master class de Lamotte Beuvron

Une rentrée des classes réussie pour les para-dresseurs français !…
lire la suite

Master class à Lamotte Beuvron

Rentrée des classes pour les para-dresseurs…
lire la suite

Le Mans Boulerie Jump dressage

Vladimir Vinchon Vice Champion de France du Championnat Major Amateur 1…
lire la suite

Le Mans boulerie jump dressage

Un retour progressif à la compétiton !…
lire la suite

CPEDI*** - Mâcon Chaintré 2020

Rentrée des classes pour les français !…
lire la suite

Annulation du CPEDI*** de Deauville


lire la suite

Retour sur le CPEDI*** de Genemuiden


lire la suite

CPEDI*** de Genemuiden

Dernière chance pour Tokyo !…
lire la suite

CPEDI*** de Mâcon

La France 2ème de la Coupe des Nations…
lire la suite

Championnat de France de Para-Dressage 2019

5 nouveaux champions sacrés à Saint-Lô !…
lire la suite

Championnat de France de Para-Dressage

Les cavaliers ont rendez-vous au Pôle Hippique de Saint-Lô !…
lire la suite

Une pluie de médailles pour les cavalières françaises

Retour sur le CPEDI*** de Lisbonne…
lire la suite

Championnat d’Europe Rotterdam : Le bilan !

Les meilleurs cavaliers européens de para-dressage s’étaient donné rendez-vous du 19 au 25 août dernier afin de déterminer les nouveaux champions pour les 2 années à venir.…
lire la suite

Les championnats d'Europe de Rotterdam sont lancés !


lire la suite

Europe 2019 : les trois élus !

La sélection pour les Championnats d'Europe de para-dressage est tombée ! Trois couples seront du voyage.…
lire la suite

page 2 sur 9dernière >>